Ma cuisine en Home Staging

À la demande générale, je vous ai concocté un petit article sur la transformation de notre cuisine. En effet, les photos postées sur Instagram lèvent pas mal de questions de votre part et souvent les mêmes donc

Quand nous avons décidé d’acheter cette maison, il y avait une liste longue comme le bras de choses que j’aurais voulu changer… Mais, il y avait surtout un étage entier à refaire, dont une chambre, une salle de bain et une troisième chambre à créer entièrement.

Dans la mesure où le budget travaux était extrêmement serré, il a bien fallut que je me décide à faire l’impasse sur certains trucs… C’est ainsi que la voix de la raison (celle de z’hom quoi ) m’a rapidement mise au parfum :

« – EUhhh non mais là tu vas te calmer de suite, oublie ta nouvelle cuisine hein, tu bricoles si tu veux mais pour la refaire en totalité : c’est moooortt »

Je ne vous cache pas que j’ai passé un p’tit moment à faire du boudin et à crier haut et fort que c’était trop injuste, que j’en avais assez de bosser comme une dératée et ne même pas pouvoir envisager de refaire ma cuisine… Bref une fois le tsunami passé, j’ai opté pour la sagesse et j’ai envisagé la refonte totale de ma cuisine, en un minimum de temps et surtout d’argent…

J’ai passé des heures sur mes applis d’inspiration préférées (Pinterest et Instagram) et puis assez vite j’ai réussi à projeter les idées sur ma vieille cuisine des années 90… Et ce malgré quelques évidences contrariantes : la forme des meubles et la disposition ne pourraient pas vraiment évoluer

Mon champ d’action se résumait donc aux éléments suivants : peinture des meubles et de la crédence, changement du plan de travail et de l’évier… Et en insistant un peu je savais que j’arriverais à convaincre z’hom pour modifier la forme de l’îlot central qui remontait bizarrement, formant ainsi un truc étrange au milieu de la pièce… Il donnait l’impression d’hésiter entre un îlot et un bar… Etrange quoi…

C’est à notre retour de voyage au Sri Lanka, – il y a un an donc…- que nous avons lancé les hostilités….

Voici les étapes que nous avons suivies :

1°) ECLAIRCIR LA PIÈCE

J’ai commencé par repeindre entièrement le plafond. Ce vieux lambris marron me sortait par les yeux. Les photos ne sont pas exceptionnelles, j’en ai finalement très peu de la cuisine avant la transformation… Mais elles donnent une idée générale de la cuisine

Et vous pouvez également constater les dégâts en terme de look, mais il faut ce qu’il faut pour les travaux…

***

2°) REPEINDRE LES MEUBLES

J’ai choisi une peinture lessivable chez Leroy Merlin teintée bleue qui fait très bien l’affaire. La couleur initiale des meubles étant plutôt claire (un espèce de blanc cassé cérusé avec du bleu) 3 couches ont largement suffit à couvrir. (1 sous couche blanche et 2 couches de finition)

J’ai gardé les plinthes blanches car j’ai repeint les meubles colonnes et les meubles hauts restants en blanc. Cela évite un ensemble bleu qui m’inquiétait un peu…

Pour moderniser l’ensemble j’ai changé les boutons de portes des meubles et paf voilà une cuisine toute neuve !

***

3°) REPEINDRE LA CREDENCE

Nous avons ensuite utilisé une résine spéciale de chez Zolpan très légèrement teintée (la teinte la plus claire et proche du blanc possible), et une couche de vernis pour protéger. La finition est mâte et le carreau de base plutôt joli avec ses aspérités naturelles, le résultat est intéressant. Mais nous avons passé plus de couches que nécessaires. (je n’ai plus le nombre en tête, je sais simplement que nous avons dû en passer un peu plus pour recouvrir complètement le couleur de base, qui était vraiment très foncée)

Cette solution est parfaite ! La résine n’a pour le moment pas du tout bougé !

***

4°) SUPPRIMER LES MEUBLES HAUT

J’ai ensuite demandé à z’hom de supprimer une partie des meubles hauts pour alléger l’ensemble  et nous les avons remplacé par des étagères bois, qui nous permettent de conserver de l’espace de rangement tout en rappelant le plan de travail de l’îlot central.

Nous avons utilisés des fixations invisibles, très pratiques et qui donnent un rendu totalement discret et joli !

J’ai ensuite intégré mon vaisselier vintage à la suite des meubles pour conserver du rangement tout augmentant la place dans la pièce (il était préalablement posé contre l’îlot central.) 

5°) CHANGEMENT DU PLAN DE TRAVAIL ET DE L’EVIER

Dans certains cas il suffit de poser un plan de travail sur l’existant, pour nous cette option n’était pas envisageable car les meubles sont déjà beaucoup plus hauts que la moyenne…

Donc nous avons enlevé le plan recouvert par le carrelage et nous l’avons remplacé par un plan de travail blanc très simple de chez Ikea. C’est la partie la plus technique, car elle nécessite d’être bien équipé pour couper les plans de travail proprement et aussi de s’y connaître un peu en bricolage. Il est aussi possible de les acheter sur mesure mais cela augmente considérablement le budget.

Pour trancher avec le blanc nous avons utilisé un plan bois massif pour l’îlot que nous n’avons pas recoupé, nous l’avons posé tel quel simplement un peu poncé sur les bords de manière à les arrondir un peu.

Pour l’évier il vient de chez Ikéa, la pose est relativement simple.

Et ensuite un peu de décos chinées, achetées, récupérées et le tour est joué !

***

Avant/Après

Finalement je suis très contente du résultat, le budget total doit avoisiner les 800 euros (sans la déco bien sûr), peut-être même un peu moins, bien que cela représente beaucoup de temps de travail je vous l’accorde… 

Mais nous sommes loin des  3000 euros (minimum) que nous aurions eu à investir dans la réalisation d’une cuisine neuve et puis nous sommes tout à fait dans la tendance « récup » de plus en plus chère à mon coeur… Rien ne se jette tout se transforme ! 

RÉFÉRENCES DES ÉLÉMENTS

Plan de travail blanc à recouper 

Plan de travail bois à recouper (nous nous en sommes aussi servis pour les étagères)

Peinture de finition des meubles (Leroy Merlin, référence couleur « Embrun »)

Evier et robinet 

Boutons de portes pour les meubles 

Etagères filetées dorées

Fixations invisibles pour les étagères

Tableaux carotte et botanique 

Suspension îlot

Suspension étagères (le seul produit « craquage » de la pièce)

***

J’espère que tout ces éléments répondent à vos attentes ! Je vous souhaite à tous une excellente journée et dernière semaine « d’avent » le Xmas break ! 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments
  • sabrna décembre 17, 2018 reply

    C’est vraiment du beau travail, le rend est super. Bravo!

  • Carolane décembre 17, 2018 reply

    Trop jolie, j’adore!

  • Lucky Sophie décembre 19, 2018 reply

    Bravo ! Quel beau boulot !

  • Alena février 18, 2019 reply

    Hello 🙂 can i ask you for help? I have the same theme on my website but i don’t know, how to set up slider at homepage header and instagram widget to the footer… Can you help me please? 🙂

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.