Et respirer… En Bretagne

Après des semaines de chaleur étouffante dans nos contrées du midi, nous rêvions de calme et de fraîcheur. Nous avons été largement servis tout au long de notre séjour en Bretagne. Mais quel bonheur de respirer enfin et surtout de reprendre le goût du voyage.

Après notre dernière grande escapade excessivement riche en émotion au Sri Lanka, j’ai eu envie de simplicité et de traditions. J’ai toujours adoré les lieux chargés d’histoire qui dégagent quelque chose. De ce point de vue là, la Bretagne est une région fascinante, landes verdoyantes, légendes captivantes, villages aux allures de conte de fée et l’océan partout autour…

Je suis alors tombée par hasard sur un logement très accessible via Air bnb et j’ai tout de suite eu le coup de coeur. Situé en plein coeur de la Bretagne, il serait notre point de chute idéal pour rayonner tout autour.

Nous avons beaucoup roulé mais les récompenses étaient si belles que jamais la route ne nous a pesée.

Nous avons balayé une partie de la côte Nord, visité un vieux Gréement à Paimpol, parcouru une partie du sublime sentier des douaniers des falaises Plouha.

Nous avons joué à n’en plus finir, mangé des galettes et ris sous la pluie. Nous avons frôlé la Pointe du Raz et ses sublimes landes fleuries, sentis les odeurs de la farine fraichement moulue au moulin de Keriolet, batifolé dans les eaux turquoises des Glénans, mangé des crustacés en surplombant la baie d’Audierne, vu des dizaines d’hortensias en fleurs et mangé des mûres à en avoir mal au ventre…

Nous avons vu des menhirs dressé par milliers et apprécié la lumière rasante et l’atmosphère si particulière de Carnac…

Nous avons découvert une chapelle secrète où coule une rivière et où il est possible de sonner la cloche…

Nous avons cherché des Korrigans et poussé, abasourdis la « Porte des secrets » de Brocéliande, nous avons navigué, nous avons lus des histoires qui font peur au creux du lit, et écouté le silence de l’immensité de l’océan en été.

Nous avons adoré notre escapade Bretonne, vivifiante, ressourçante et gorgée de mystère comme je les aime.

Et malgré la distance qui nous sépare, nous reviendrons… C’est certain !

***

Notre Airbnb et des hortensias…

***

Paimpol

Ou comment virer de bord en direction du monde des corsaires, des chants marins, des vieux gréements des galettes et du bon cidre…

***

Le port de Gwin-Zegal et les falaises de Plouha

Sentir la force des éléments…

***

La Chapelle Sainte-Barbe

Un voyage dans le temps et l’espace, ici tout semble s’être arrêté… Nous devions y passer 1h ou 2… Nous nous sommes finalement laissés transporter par cet endroit où assurément les frontières entre rêves et fantasmes sont extrêmement serrées. La rivière qui coule au fond de la vallée ajoute un sentiment magique et surréaliste.

Prenez le temps de vous perdre dans la forêt de Saint Barbe, ici une légende raconte qu’un homme aurait survécu miraculeusement à un violent orage… C’est pourquoi il a tenu à y faire ériger une chapelle… Tout parait sortir d’un songe, et elle pourrait faire un merveilleux décor de cinéma.

***

***

Carnac

Se laisser emporter par le mystère et l’incompréhension… Forcément se poser la question « mais pourquoi ? « , avoir ce sentiment délicieux que tout est encore possible et que dieu merci il reste tant de mystères pour alimenter nos rêves, nos espoirs, nos idées…

***

Brocéliande

Où la forêt qui voulait faire rêver…

J’ai aimé cette douce subtilité bretonne qui consiste à mettre une poilinette de magie un peu partout… Cette poudre de fée donne de la substance, de la hauteur et de la profondeur à tous ou presque leurs univers.

Transformer une forêt banale en un lieu de contes, de légendes, de sombres histoires et nous donner cette sensation de perdre notre âme à chaque détours voir les enfants se délecter de ce sentiment aigre doux qu’alimente le mystère et la peur… N’est ce pas cela la magie de Brocéliande ?

Si vous vous rendez sur place, la scénographie « La porte des secrets » est à faire de toute urgence ! 

***

Locronan

Sa réputation n’est plus à faire, mais c’est probablement le lieu ou nous avons trouvé le plus de monde et pour cause… Nous nous en sommes plutôt bien sortis compte tenu du fait que nous avons visité le village le 15 août…

Et sachant que je fais partie de ceux qui ont beaucoup (mais vraiment beaucoup)de mal avec la foule, je n’ai probablement pas profité du lieu comme nous aurions pu le faire…

Mais le village est dingue, et là encore flotte cette atmosphère fantastique que j’apprécie tant.

***

Les Glénans

Où les îles qui se sont prisent pour les Seychelles…

***

Audierne

Où la sensation apaisante d’être seuls au monde en plein mois d’août.

***

La Pointe du Raz

Le bout du bout…

***

Cap Sizun et Moulin de Kériolet

Terres brûlées… et Landes de Pierres.. etc…etc…

***

Une bien belle surprise que la Bretagne ! Mais attention,

« Ne dîtes pas aux Bretons que je vous aient dit ça, où les Bretons me tueront… »

Je crois qu’ils aiment bien garder leur Bretagne un peu secrète, un peu discrète et peut-être même que cette rumeur qui court sur la pluie qui tombe été comme hiver, n’est qu’une fable inventée pour faire fuir les hordes de touristes 🙂

Allez avouez, vous êtes démasqués…

Comments
  • Jessica août 28, 2018 reply

    C’est un très beau reportage! J’adore la Bretagne et malheureusement, cela fait bien longtemps que nous n’y sommes pas retournés. Je retrouve bien dans tes photos cette atmosphère magique qui imprègne cette région 🙂 et cela me donne très envie d’y retourner.

    • lauretteflechette août 29, 2018 reply

      Bonjour Jessica. Merci beaucoup pour ton commentaire et n’hésite plus, c’est vraiment un superbe endroit mais surtout ne dis pas que c’est moi qui t’ai soufflé l’idée 🙂 À bientôt !

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.