Carnet de voyage – Martinique #4

Le soleil revient pour mon plus grand plaisir et c’est donc avec le coeur un peu moins lourd et nostalgique que je vous partage la suite de notre voyage en Martinique.

Après avoir plongé dans l’univers sauvage et primitif des Anses Dufour et Anse Noire, avoir vécu un voyage dans le temps avec la visite de la Savane aux esclaves, s’être galvanisés de moments de langueur et de douceur au Diamant… Les deux journées à venir ne seront pas en reste question découverte, partage, bonheur et sensations fortes ! Alors j’espère que vous êtes bien installés car ça va secouer !

***

JOUR 5

Ce cinquième jour sera consacré à une seule et même activité ; Mais quelle activité ! Ce sont sûr les conseils avisés de nos hôtes S… et C… (et amis) que nous filons -en leur compagnie- au Nord du Robert à quelques minutes de voiture de leur lieu de résidence pour passer une journée en mer !

Je suis assez curieuse de voir à quoi cela ressemble, car S… nous a beaucoup vanté les plaisir de cette balade en autonomie à conduire de petits bateaux à moteur (de 4 à 6 places). À voir la lumière, l’excitation dans ses yeux  et sa façon d’agiter ses mains quand il nous relate ses dernières sorties en « Ti’ canot » je jurerai qu’il s’agit là du Disneyland Martiniquais.

À notre arrivée, je comprends vite l’enthousiasme de S… (qui a aussi gardé une grande âme d’enfant, précisons-le) car le concept est franchement sympathique ! C’est à bord de petits bateaux à moteur que vous allez parcourir la baie du Robert (sur la journée ou la demi-journée selon vos préférences) grâce à un GPS qui vous guidera tout au long de la navigation. En pratique, il suffit pour le conducteur du bateau de suivre une ligne bien définie sur le GPS afin de rester sur la balade prévue à l’avance par le prestataire. ( et accessoirement d’éviter un naufrage, un iceberg, ou tout autre danger maritime…)

Vous imaginez bien que les enfants se sont régalés ! Nous voilà tous les 6 à bord de notre Ti’Canot en route pour l’aventure !

Des haltes sont prévues sur 3 des 10 îlets de la Baie du Robert accessible uniquement par voie maritime ce qui rend les choses d’autant plus magiques !

  • L’îlet Chancel : c’est ici que nous avons eu  la chance de faire de singulières rencontres avec des iguanes de tout bord ! Espace protégé, il abrite aussi de sublimes espèces végétales dont un gigantesque figuier maudit ! Hélas il y a pas mal de sargasses à l’arrivée sur l’îlet et elle ne fait pas partie des endroits les plus propres que nous ayons eu l’occasion de visiter… Et c’est bien dommage car la vision des iguanes (il y en a des dizaines) dans leur état naturel reste un souvenir fort dans l’esprit des enfants.
  • Les fonds blancs : à quelques encablures de l’îlet Chancel vous attendent de superbes fond blancs. Et c’est précisément ici que nous avons choisi de faire la pause repas (et apéro). Le c..l dans l’eau, le soleil au zénith et la peau salée, un pur moment de bonheur en famille ! Décompression garantie !
  • L’îlet Madame : dernière étape du périple, nous y trouvons de jolis petits carbets pour profiter de la fin de journée. Le jour de notre passage est un samedi et l’îlet Madame a la réputation toute justifiée d’être un des lieux d’excursion des locaux qui embarquent à l’aube chargés de victuailles et passent la journée sur l’île en famille. C’est ainsi que nous partageons l’une des rencontres les plus incongrues du séjour avec Didier (et sa famille au complet) Martiniquais et fier de l’être qui partage avec nous : planteur, rhum, accras de morues, joie et bonne humeur !

Nous rentrons ensuite heureux mais aussi un peu nostalgique de cette journée aux couleurs locales, pleine de musique, de douceur, de contraste et de bonheur…

Ce jour là est aussi marqué par l’une de mes plus jolies bourdes du séjour… C’est après au moins une dizaine de photo sur l’îlet Chancel que je réalise que mon APN se comporte étrangement et pour cause… Devinez qui a oublié la carte SD dans l’ordi à la maison ? Et bien c’est Laurette !

Dans un contexte normal ce genre d’oubli aurait probablement réussi à me pourrir ma journée… Mais ici, avec eux je me contente d’attraper ma Go Pro et de multiplier les films à défaut de photo, après tout le principal c’est de le vivre ce voyage non  ?

Alors pour vous et en exclusivité j’ai réalisé un rapide montage vidéo de la journée en Ti’Canot. Je vous laisse donc découvrir en image notre balade maritime ! (À regarder avec le son et en HD – en cliquant sur HD en bas à droite de la vidéo 😉 )

Et retrouvez toutes les infos pratiques de cette journée en fin de l’article.

***

JOUR 6

Nous passerons la journée du dimanche à profiter de C…, S… et leur fille la très jolie G…  Nous profitons de la matinée autour d’un jeu de société en famille et partons aux alentours de 11h30 vers le restaurant Ti’Sable situé sur la commune des Anses d’Arlet. Situé en bord de plage, il est idéal avec les enfants.

Le cadre en lui-même est vraiment agréable. Les tables sont directement dans le sable sous de petits carbets indépendants. Du coup les enfants peuvent jouer dans le sable pendant que les parents profitent tranquillement de leur repas, somme toute plutôt bon ! Le dimanche la formule buffet proposée est un excellent rapport qualité/prix.

Nous prolongeons le plaisir en profitant de la plage et des transats mis à disposition par le restaurant (sur réservation). J’ai encore peu parlé du climat de l’île et pour cause… Depuis notre arrivée nous n’avons eu que de très brèves averses en général tôt le matin. Les averses sont pourtant plutôt fréquentes à cette période de l’année, mais restent courtes et apportent un peu de fraîcheur appréciable.

Nous connaissons l’une des plus forte de toute la durée de notre séjour cette après-midi là sur la plage. Nous nous dirigeons donc vers la sortie car l’heure de la prochaine activité approche. Après environ 20 minutes de voiture nous voici prêts à prendre de la hauteur.

Je vous parlais ici de mon désamour pour les sensations fortes et ma pourtant paradoxale -récente- envie de m’y frotter. Nous voilà donc solidement harnachés pour nous envoyer en l’air en parachute ascensionnel. Et je n’ai pas regretté de suivre le conseil de C…, c’est franchement un moment à vivre. Je me suis sentie en totale sécurité et j’ai simplement profité de l’instant avec Z’hom. Nous avons eu la chance de vivre le coucher de soleil du haut de notre perchoir et je crois bien que nous avons atteint le septième ciel !

Là-haut on se sent seuls au monde, dans une sorte de monde parallèle, vraiment privilégiés. C’est aussi l’occasion de vivre un moment tout les deux avec mon Z’hom d’amour. Je le referai les yeux fermés… C’est évidemment une façon de parler car la vue est dingue et ce n’est pas le moment de clore ses paupières !

Martinique#4 Martinique - parachute Martinique Parachute Martinique Parachute Martinique - Parachute Martinique - ParachuteMartinique - ParachuteMartinique - ParachuteMartinique - ParachuteMartinique - ParachuteMartinique - Ti Sable Martinique - Ti sable Martinique - Ti sable Martinique - Ti Sable Martinique - Ti Sable Martinique - Ti Sable Martinique - Ti sable Martinique - Ti Sable Martinique Ti Sable

La pluie !!

Martinique - Ti Sable

Adresses et infos utiles :

Une balade en Ti’ Canot : 

Nous avons adoré cette expérience, idéale à vivre en famille dont l’avantage principal est de pouvoir être autonome en mer et ce sans permis bateau. Je recommanderai l’activité plutôt la semaine que le week-end pour éviter la foule notamment sur l’îlet Chancel où n’avons hélas pas vu que des iguanes…

Idem pour les fonds blancs où nous avons dû composer avec un catamaran plein de jeunes gens décidés à en découdre avec leurs hormones ! Heureusement ils ne sont pas restés longtemps, mais selon C… et S… il peut arriver d’être totalement seuls au monde et je suppose que ça doit rendre l’expérience d’autant plus agréable.

Prévoir son pique-nique, glacière et l’eau et surtout chapeau, et crème solaire bien sûr. Je le conseille vivement avec des enfants à partir du moment où ils ne sont pas tous non-nageurs…  

Toutes les infos sur le site de Ti’Canot.

Le restaurant Ti’Sable aux Anses d’Arlet : 

Un resto à privilégier avec des enfants le midi par exemple pour son cadre sympathique et pratique.

Formule Buffet le midi : 28 euros tout compris/par personnes – 14 euros : moins de 12 ans.

Toutes les infos sur le site du restaurant Ti’Sable.

Parachute ascensionnel : 

Coco-Fly aux Trois-îlets (Anse Mitan) : accessible à tous ! J’insiste car je ne suis pas une amatrice de sports à sensation mais il s’agit plus d’une balade que de véritables sensations ! Quoiqu’il en soit j’en garde un souvenir impérissable !

À prévoir au moment du coucher de soleil pour un maximum de « beautitude » !!

Petite info : pensez à prendre une clef USB pour récupérer les photos du photographe, ça vous fera économiser le prix de cette dernière. (Où comme moi utilisez la carte SD de votre appareil photo pour les récupérer ;))

Toutes les infos sur le site de Coco-Fly.

Et vous savez quoi ? J’ai une bonne nouvelle : c’est le week-end !!! Bon vendredi et week-end à tous !

Signature

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *