Carnet de voyages – Martinique #7

Pas loin de 6 mois que nous sommes rentrés de Martinique, et voici  le septième et dernier volet de ce voyage en famille hors norme… Il n’en fallait pas moins pour vous plonger dans l’ambiance locale !

Depuis cette escapade nous avons eu l’occasion de quelques échappées à droite et à gauche mais rien ne remplace le « grand » voyage à mon sens. Je commence d’ailleurs à ressentir ce petit creux caractéristique du « manque » au fond de mon ventre. J’ai hâte de pouvoir à nouveau larguer les amarres, prendre le large, mettre les voiles

L’appel du lointain peut se faire tellement puissant chez moi qu’il m’arrive d’en avoir les larmes aux yeux, de me sentir physiquement mal lorsque je réalise que rien n’est prévu dans les mois à venir… J’aimerais comprendre d’où me vient ce besoin de partir, cette envie jamais assouvie. Généralement le bénéfice du voyage dure quelques temps après mon retour, notamment en raison de ma frousse viscérale de l’avion qui a le mérite de me calmer un peu… Mais très -trop- vite l’envie se fait plus forte et réapparaît plus pressante que jamais !

Je vous ai déjà longuement partagé les sentiments paradoxaux que j’entretiens avec le voyage dans le billet « mon paradoxe du voyage« … Pour l’heure, envolons nous vers nos derniers jours Martiniquais, et il serait bon d’en profiter car demain ne sera pas la veille d’un nouveau voyage aussi lointain... Hélas !

***

Jour 10

Très honnêtement six mois après notre périple, les souvenirs sont déjà plutôt flous… Et je ne pourrais donc malheureusement pas vous transporter autant que mes articles précédents sur le sujet… Mais promis je fais au mieux…

Ce matin là, le vent souffle fort sur « Madinina », nous profitons donc langoureusement de notre location Airbnb bien sous tout rapport ou presque ! J’ouvre les yeux avant tout le monde (une habitude de maman) et profite de ces instants de calme absolu pour me glisser sur la terrasse de la chambre et me délecter de la vue qui frôle la perfection visuelle ( maison du voisin mise à part) !

Martinique-AirbnbMartinique_airbnbmartinique_airbnbmartinique_airbnbMartinique_airbnb Martinique-Airbnb martinique_airbnb
Bientôt la marmaille s’éveille et se précipite dans la piscine les yeux encore embués de sommeil… C’est ça de vivre dans les îles… Cette douceur de vivre me manque encore beaucoup aujourd’hui… Je ne suis pas dupe, je reste tout de même lucide et me doute que « vivre » quelque part n’est évidemment pas la même chose que de découvrir ce quelque part lors de vacances de quelques jours.

En particulier quand nous avons la chance de la découvrir dans de telles conditions !

Il n’en reste pas moins que j’ai perçu là-bas une facilité au lâcher prise, à profiter du moment présent, bien plus difficile à avoir chez nous en métropole. C’est aussi un véritable argument pour choisir une destination « vacance lointaine »… J’avais eu ce même ressenti à l’île Maurice il y a quelques années.

Les jours passent vite quand on s’amuse c’est bien connu et il y avait encore deux trois choses que nous souhaitions expérimenter avant notre départ. En particulier, ce petit resto dont parle le Lonely Planet situé sur une plage du nord de l’île réputée dangereuse à la baignade…

Le temps est plutôt incertain ce jour là, alors c’est le moment idéal de tester « Le Point vue« … Je vais être très honnête six mois plus tard je n’ai aucun souvenir de ce que nous y avons mangé ! J’ai juste en tête, un chouette moment en famille sous un sympathique carbet avec pour toile de fond la mer – très agitée en effet- s’écrasant sur la plage en contre bas…

Mes loulous ont passé le plus clair de leur temps en admiration devant le chantier tout à côté… Mes enfants ont une passion pour les pelleteuses… Allez comprendre ! J’ai aussi le net souvenir du moment ou asticot n°1 a allègrement renversé son verre de sirop à la grenadine sur sa salopette. Par 28°c avec un taux d’humidité qui frôle l’indécence croyez-moi c’est le genre de détail qui marque… (à tous les sens du terme)

martinique_4

Après déjeuner nous prenons la décision de faire un peu de route. Nous avons d’ailleurs souvent fait en sorte de privilégier les « après repas » pour faire des trajets plus importants, sieste oblige ! J’avais repéré dans le sud de l’île une petite balade qui longe la mer et qui à première vue me semble sympathique. C’est en fait un euphémisme…

Après quelques minutes de marche nous sommes subjugués ! C’est probablement parmi les plus jolies photos que nous ayons de notre séjour. Il faut dire que la lumière est idéale. Le ciel légèrement couvert rend la balade intense, le paysage plus brut, plus naturel, plus sauvage. Après un passage quasi désertique s’approchant sensiblement des steppes Mexicaines nous atteignons une plage gigantesque ! La couleur de l’eau est hallucinante, mais nous sommes sur la côte Atlantique et il y a beaucoup de houle ce jour là !

Martinique-Plage coeurMartiniqueBorrasca

Le vent siffle dans nos oreilles et le sable fouette nos gambettes, mais rien ne nous arrête et nous poursuivons notre chemin en riant et sautant de joie ! Quel sentiment de liberté par ici !

Coup de chance, arrivés au bout de la plage nous tombons sur le SPOT photo de la Martinique... La nature nous fait parfois des jolies surprises ! Un coeur gravé dans les rochers, un peu comme le clap de fin de notre séjour… Un peu comme si l’île nous faisait savoir qu’il s’était passé un truc entre elle et nous, qu’elle ne nous oublierait pas

Anse Grosse RocheMartinique_Anse Grosse RocheMartinique-Anse Grosse Rochemartinique7_2Anse grosse roche Anse Grosse Roche Anse Grosse Roche Anse Grosse Roche Anse Grosse Roche Anse Grosse Roche Martinique-Anse Grosse Roche Anse grosse Roche Anse Grosse Roche Anse Grosse Roche

J’avais vu cet endroit à maintes reprises en photo mais n’avais jamais cherché à savoir où il était situé. Et bien nous voilà tous les quatre, ici, sur cette plage du bout du monde, quasi seuls à ne pas pouvoir parler tant le vent souffle fort, la nature se fait entendre…

Nous finissons par filer, et terminons notre journée comme elle a commencé… Dans le calme et la douceur Martiniquaise.

***

Jour 11

Dernier jour avant le grand départ le lendemain matin… J’ai bien l’intention d’en profiter un maximum aujourd’hui… J’ai toujours du mal à prendre du recul dans les derniers jours de vacances… Je n’ai plus le « lâcher prise » des premiers jours. Ces moments sont toujours un peu teintés de la nostalgie du voyage qui prend fin et… du retour de vacances

Les enfants ne le vivent pas du tout ainsi. Ils ont encore la chance d’être suffisamment libres et innocents pour arriver à s’imprégner de chaque instant, de les vivre intensément jusqu’au bout. C’est aussi dans leurs yeux que j’ai vécu ce voyage, au travers de leurs regards émerveillés, de leur sensibilité, de leurs mille questions… Ça vaut tout l’or du monde !

Nous partons pour une journée de rêve – encore- organisée de main de maître par C… qui nous a accueilli et a sû faire de ce voyage une expérience unique ! Nous voilà à bord d’un catamaran accompagnés d’un équipage haut en couleurs ! C’est un excellent moyen de faire nos adieux à l’île ! Nous passons devant tous ces endroits où flottent encore les ombres de notre passage : Anse Noire, sublime plage de sable noir, les Anses d’Arlet petit village craquant aux couleurs chatoyantes, pour arriver au majestueux diamant qu’après avoir vu depuis la plage nous approchons de très près en bateau. Nous découvrons aussi une étrange grotte où grouille des dizaines de chauve-souris -décoiffant-, et plongeons dans des eaux cristallines qui nous livreront pas mal de leurs secrets…

C’est un moment de totale osmose avec les miens, en famille, si proches les uns des autres, nous n’avons qu’à profiter… À se laisser aller à la langueur des îles, un planteur dans une main, un boudin créole dans l’autre… J’observe mes enfants, je les câline, je plonge, guinche sur des rythmes endiablés, je me gorge de la chaleur qui réchauffe ma peau, le regard perdu au large… Peut-être déjà ailleurs.. Dans un autre pays, une autre culture, une autre expérience en compagnie de ceux qui représente la plus grande richesse de ma vie entière

« Ce sont des instants de grâce que nous avons vécu tout au long de ces presque 15 jours de vacances… La Martinique est une destination parfaitement adaptée aux familles. Si je n’avais pas cette envie de toujours voler vers des endroits que je ne connais pas encore, c’est une destination qui m’a touchée, un endroit ou je me verrais vivre pendant quelques temps… Pourquoi pas ? »

Martinique_Catamaran Martinique-Le diamantLes Anses d'Arlet-Martiniquemartinique_Les ANses d'Arlet Martinique Martinique-Cata Martinique- Catamaran Catamaran Martinique Martinique-Catamaran Martinique-Cata

Et définitivement ce fut une révélation… Nous sommes fait pour ça… Si, dans le quotidien je suis souvent speed, stressée, toujours à fond… Quand je suis en voyage je ne suis pas la même… Pourtant je suis aussi boulimique en vadrouille que dans la vie : j’ai besoin de tout faire, tout voir, tout vivre, mais j’arrive à maîtriser bien mieux mes émotions, à les canaliser pour n’en garder que le meilleur...

C’est ainsi que se termine ce joli périple, j’espère que vous aurez pris autant de plaisir à le lire que moi à l’écrire !

Et pour clôturer cela en beauté, je laisse à ceux qui le souhaite l’occasion de s’évader en vidéo avec le montage que j’ai réalisé à notre retour. J’aime beaucoup réaliser des montages vidéos pour chacun de mes voyages, pour pouvoir me ré-imprégner de l’ambiance quand le besoin se fait sentir.

Je n’aime pas beaucoup montrer le visage de mes garçons par ici -et c’est le cas dans cette vidéo… Et puis aussi ça tremble, les images sont bancales c’est une vidéo destinée à remercier nos hôtes préférés sans qui rien de tout ça n’aurait été possible et à conserver un souvenir sympathique qui n’a rien d’un format pour blog… Tout comme la plupart de mes billets elle est longue, trop longue mais elle donne une jolie idée de notre état d’esprit et de la beauté de l’île…

Pour toutes ces raisons et en particulier à cause du premier argument, je préfère vous communiquer le lien par mail si ça vous branche de la visionner ;). N’hésiter pas à m’écrire à  l’adresse lauretteflechette@gmail.com je me ferais un plaisir de vous envoyer le lien.

À regarder en musique bien sûr !

À très vites les flèches et puis pensez à vous abonner au blog pour être sûr de ne rien rater !

***

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *